avril 5, 2021

Wasco et les équipes de cross-country du BCHS profitent au maximum du premier événement sportif du lycée en 11 mois | BVarsity

Par admin2020


WASCO – Les temps n’étaient peut-être pas à leur goût et ils ont couru avec moins de fanfare, mais pour les équipes de cross-country chrétiennes de Wasco et de Bakersfield, participer à la double rencontre de mercredi était un accomplissement en soi.

Avec tous les autres sports du lycée reportés et apparemment sur le point d’être annulés, les 25 coureurs, leurs entraîneurs et tous ceux qui ont participé – y compris un grand contingent de pom-pom girls – c’était le premier événement sportif du lycée de la région en 11 mois.

«C’est génial», a déclaré Omar Garcia, qui fait équipe avec Leo Sanchez et Rafael Gonzalez pour entraîner l’équipe de cross-country de Wasco. «C’est incroyable. Je sais que moi-même et l’entraîneur Sanchez et l’entraîneur Gonzalez, nous nous sentons privilégiés et bénis d’être ici.

L’entraîneur du BCHS, Toni Scruggs, a fait écho aux pensées de son homologue.

«Cela a été très excitant de revenir ici avec toute l’incertitude et toutes les règles et réglementations que nous avons respectées et respectées afin que nous puissions sortir ici et concourir», a déclaré Scruggs. «Nous sommes donc vraiment ravis d’être ici.

«Les neuf derniers mois de cela ont été effrayants et incertains. Mais les enfants ont réussi et leurs familles ont très bien réussi à rester en bonne santé pendant tout cela. Et en me réunissant pour une compétition, je donne beaucoup de crédit à l’entraîneur Omar de Wasco, qui a organisé cette course.

Le cours, qui a commencé et s’est terminé sur le campus Wasco High, a traversé le parc voisin de Westside, avec une poignée de parents et d’autres supporters applaudissant à distance de sécurité. Tous les participants devaient porter un masque lorsqu’ils ne couraient pas et ont été séparés immédiatement après avoir terminé la course.

«Je suis tellement reconnaissant envers l’entraîneur Toni de BCHS, qu’ils leur ont permis de venir rivaliser avec nous», a déclaré Garcia. «Nos enfants en avaient besoin parce que cela faisait trop longtemps qu’ils n’avaient pas eu de compétition. J’ai également la chance que mon administration et mon école AD m’ont aidé à mettre tout cela ensemble et à le mettre en place sans accroc. Et que tout le monde s’est amusé ce soir.

S’amuser est quelque chose avec lequel les deux entraîneurs ont du mal au cours des derniers mois.

«Personnellement, je peux vous dire que pour moi, il s’agissait plus simplement de sortir et d’avoir quelque chose de concret auquel ils peuvent s’accrocher», a déclaré Garcia. «En tant qu’entraîneur, je n’étais pas trop préoccupé par leur temps ou leur place, je voulais juste qu’ils sortent et reviennent dans cet état d’esprit. Ils ont été trop détendus dans la pratique, juste à travers le quotidien, le banal sans quelque chose d’excitant à l’idée de concourir. Et aujourd’hui, ils ont pu le voir cliqué. »

Scruggs a ajouté en riant: «Les temps comptent toujours. Pour un entraîneur, les temps comptent toujours, mais non, (il s’agissait plutôt) de sortir ici et de voir ce que c’est que de courir avec leurs pairs. C’était comme une vraie rencontre de cross-country. Et donc à l’avenir, nous continuerons simplement avec les mêmes lignes directrices. S’ils changent, nous suivrons le temps pour que nos enfants puissent venir ici et profiter de leur sport.

Les scores officiels des équipes pour la compétition n’étaient pas disponibles avant l’heure de départ, mais les seniors de Wasco Gerardo Limon et Crystal Raya ont chacun dominé leurs courses respectives garçons et filles, affichant leurs toutes premières victoires en cross-country dans le processus.

«C’était très excitant de pouvoir courir à nouveau», a déclaré Raya, qui a terminé le parcours de 2,1 milles en 14: 10,18, 48 secondes devant son coéquipier Ixchel Sanchez. L’étudiant de première année Gianna Romanini a été le meilleur finisseur des Eagles et a terminé troisième. «Cela m’a fait espérer quelque chose la semaine dernière. J’étais vraiment ravi de revenir ici. »

Limon était également impatient de concourir, même s’il avait une approche beaucoup plus philosophique face à l’incertitude entourant la saison.

«Chaque fois que je m’entraînais, je garderais toujours à l’esprit que c’est peut-être sans valeur si nous n’aurons pas de saison et je mets tout ce travail», a déclaré Limon, qui a terminé 11: 39,13. «Mais ce que j’ai fait, j’ai laissé ces moments se produire pour que je puisse être fier de qui j’étais chaque jour, chaque nuit où je sortais courir sous le soleil et la chaleur. Je courrais toujours avec un seul objectif, être meilleur que ce que j’étais hier.

Emiliano Ibarra de Bakersfield Christian (12: 24,88) a terminé deuxième, suivi de son coéquipier Luke Dreyer (12: 37,48).

Alors que le comté de Kern reste en violet, le plus restrictif des systèmes de suivi COVID-19 à quatre niveaux de Californie, une décision récente de l’État a permis aux équipes de cross-country d’organiser des compétitions dans ce niveau, à condition qu’elles obtiennent l’approbation des écoles et des districts.

Et bien que les écoles du district scolaire de Kern n’aient toujours pas reçu le feu vert pour reprendre, Wasco, Bakersfield Christian et Garces, qui sont en dehors du KHSD, ont avancé avec des plans pour ramener les équipes de cross-country sur le parcours.

Wasco accueillera également Garces jeudi. Les équipes de garçons courront à 16 h et les filles courront immédiatement après.

«En tant qu’entraîneur, et je sais que d’autres entraîneurs ressentent la même chose que moi, nous voulons être ici pour nos enfants parce qu’ils ont besoin de nous, mais nous avons également besoin d’eux», a déclaré Garcia. «Nous avons besoin des sports parce qu’ils partagent la camaraderie et c’est un lien entre frères et sœurs. Ils ont besoin d’être ici parce que cela contribue à leur santé mentale, ainsi qu’à leur santé physique. Ils ont donc besoin l’un de l’autre ici et aujourd’hui, BCHS et nos enfants ont pu se voir. Et même s’ils ne pouvaient pas communiquer autant qu’ils le pouvaient (normalement) à cause des règles que nous devions suivre, juste leur capacité à rivaliser et à pouvoir se parler et se remettre dans cet état d’esprit, iot les aide. énormément.

«C’est maintenant le point culminant de leur journée. Ils seront prêts pour les trois prochains mois. Cela leur permettra de passer les trois prochains mois. Et j’espère que nous pourrons avoir une saison, à nouveau normale en août. »

Cross-country lycée

1. Gerardo Limon, Wasco, 11: 30,13; 2. Emiliano Ibarra, BCHS, 12: 24,88; 3. Luke Dreyer, BCHS, 12: 37,48; 4. Jesus Salgado, Wasco, 13 h 04; 5. Crhystian Marquez, Wasco, 13: 09,72; 6. Manuel Hernandez, Wasco, 13: 36,13; 7. Elijah Guitron, Wasco, 14: 00,63; 8. Redmond Baker, BCHS, 14: 55,07; 9. Enrique Carrillo, Wasco, 16: 53,39; 10. Jonathan Lwin, BCHS, 17: 06,69; 11. Kaleb Lowe, Wasco, 17: 34,54; 12. Caleb Menchaca, BCHS, 17: 40,32.

1. Crystal Ray, Wasco, 14: 10,18; 2. Ixchel Sanchez, Wasco, 14: 58,26; 3. Gianna Romanini, BCHS, 15: 33,29; 4. Brianna Moreno, Wasco, 15: 38,82; 5. Noah Constance, BCHS, 15: 48,66; 6. Hannah Hessler, BCHS, 16: 30,44; 7. Katie Rose Cook, BCHS, 17: 06,19; 8. Elizabet Reyes, Wasco, 17: 27.03; 9. Bella Lopez, Wasco, 17: 31,63; 10. Alejandra Birrueta, Wasco, 17: 49,23; 11. Julissa Hernandez, Wasco, 18: 56,22; 12. Jessica Corcuera, Wasco, 21:13; 13. Jackelyn Villanueva, Wasco, 22h49.



Source link