septembre 15, 2021

Décret exécutif d’urgence 238 | Ville de New-York

Par admin2020


14 septembre 2021

Télécharger le décret d’urgence 238

ATTENDU QUE la pandémie de COVID-19 a gravement affecté la ville de New York et son économie, et n’est traitée efficacement que par une action conjointe de la ville, de l’État et des gouvernements fédéral ; et

ATTENDU QUE l’état d’urgence pour faire face à la menace et aux impacts de COVID-19 dans la ville de New York, d’abord déclaré dans le décret exécutif d’urgence n° 98, et prolongé plus récemment par le décret exécutif d’urgence n° 228, reste en vigueur ; et

ATTENDU QUE, cet arrêté est donné en raison de la propension du virus à se propager de personne à personne, et aussi parce que les mesures prises pour empêcher une telle propagation ont entraîné des pertes et des dommages matériels;

MAINTENANT, PAR CONSÉQUENT, conformément aux pouvoirs qui me sont conférés par les lois de l’État de New York et de la ville de New York, y compris, mais sans s’y limiter, la loi exécutive de New York, la charte de la ville de New York et le code administratif de la ville de New York, et l’autorité de common law chargée de protéger le public en cas d’urgence :

Article 1. J’ordonne par la présente que l’article 2 du décret exécutif d’urgence n° 228, en date du 25 août 2021, et prolongé en dernier lieu par l’article 1 du décret exécutif d’urgence n° 237, soit prolongé de cinq (5) jours.

§ 2. Par la présente, j’ordonne aux services d’incendie et de police, au ministère des Bâtiments, au shérif et à d’autres organismes, au besoin, d’appliquer les directives énoncées dans le présent arrêté conformément à leurs autorités légales, y compris les articles 15-227 du Code administratif ( a), 28-105.10.1 et 28-201.1, et l’article 107.6 du Code de prévention des incendies. Les violations des directives énoncées dans le présent arrêté peuvent être prononcées comme s’il s’agissait de violations en vertu des sections 3.07 et 3.11 du Code de la santé et appliquées par le ministère de la Santé et de l’Hygiène mentale ou tout autre organisme.

§ 3. Le présent arrêté d’urgence prend effet immédiatement.

Bill de Blasio,
MAIRE



Source link