octobre 15, 2021

Le faible accès à WASH, cause majeure de décès au Nigeria – Commissaire Bauchi

Par admin2020


Le commissaire de l’État de Bauchi aux ressources en eau, l’honorable Ahmad Aliyu Jalam, a attribué vendredi un grand pourcentage des décès dans les pays en développement, dont le Nigéria, au manque d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH).

Jalam a déclaré cela lors d’un événement organisé à Hazibal Suites, Bauchi, pour marquer la Journée mondiale du lavage des mains de cette année, affirmant que l’hygiène des mains doit donc devenir l’affaire de tous.

Dans ses mots, le commissaire a déclaré : « Un grand pourcentage de décès enregistrés chaque année, en particulier dans les sociétés en développement comme la nôtre au Nigéria, sont liés au manque d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène, plus de la moitié de ces décès étant attribués aux maladies diarrhéiques et les enfants étant les plus vulnérables.

Il a cependant affirmé qu’il a été démontré qu’un lavage régulier des mains avec du savon à des moments critiques réduisait l’incidence de la diarrhée de près de 50%, ajoutant qu’une étude récente a révélé que le lavage régulier des mains réduisait l’infection de Covid-19 de 36%.

Selon Jalam, « Il est nécessaire de prendre des mesures immédiates en matière d’hygiène des mains dans tous les contextes publics et privés pour répondre et contrôler la pandémie de COVID-19 et l’épidémie de choléra. »

Le commissaire a ensuite appelé le grand public à faire de l’hygiène des mains un pilier des interventions de santé publique au-delà de l’épidémie, de la pandémie et à créer une culture de l’hygiène des mains.

Il a assuré que le gouverneur de l’État, le sénateur Bala Abdulkadir Mohammed, était pleinement déterminé à soutenir et à accélérer les progrès dans l’accès à l’approvisionnement en eau potable, à un assainissement efficace et à des pratiques d’hygiène sûres pour l’amélioration continue de la vie des habitants de l’État.

S’exprimant à l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, Jalam a informé que la journée avait été réservée par l’Assemblée générale des Nations Unies (UNGA), ajoutant qu’elle était célébrée le 15 octobre de chaque année.

« C’est une journée consacrée à accroître la sensibilisation et la compréhension de l’importance de se laver les mains avec du savon sous l’eau courante propre.

« La célébration d’aujourd’hui devrait donc mobiliser des millions de personnes à travers le monde pour participer à des activités de lavage des mains », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que le thème de la célébration de cette année est : « Notre avenir est entre nos mains – avançons ensemble et prévenons la propagation du Covid-19 et du choléra dans l’État de Bauchi ».

DAILY POST rapporte que la Journée a été célébrée dans l’État conjointement par le gouvernement de l’État de Bauchi, l’UNICEF et WaterAid Nigeria.





Source link