octobre 16, 2021

Journée mondiale du lavage des mains observée

Par admin2020


Islamabad : L’augmentation de la tendance au lavage des mains avec du savon a été motivée par la peur pendant les premiers stades de la pandémie, mais les changements fondés sur la peur sont de courte durée. Par conséquent, il est nécessaire de maintenir ces habitudes de lavage des mains par des motifs supplémentaires.

Les opinions ont été exprimées lors d’un événement organisé pour commémorer la Journée mondiale du lavage des mains vendredi. L’événement était organisé conjointement par WaterAid Pakistan, la GIZ et l’UNICEF. L’événement a commencé par une démonstration de lavage des mains présentée aux participants, suivie d’une table ronde sur le thème « Notre avenir est à portée de main – Avançons ensemble ». Le panel de discussion était composé d’experts de la GIZ, de l’UNICEF, de WaterAid, du ministère de la Santé et d’Unilever.

Les conférenciers ont déclaré que 3,5 millions d’enfants dans le monde souffrent de maladies liées au lavage des mains. Selon les statistiques partagées par WaterAid, en pleine pandémie, 3 personnes sur 10 dans le monde n’avaient pas accès à des installations d’hygiène des mains à leur domicile. Au rythme actuel des progrès, seulement 78 pour cent des personnes auront accès à des installations d’hygiène des mains d’ici 2030, laissant environ 1,9 milliard de personnes incapables de se laver les mains. « L’enquête démographique sur les ménages au Pakistan montre que 93 pour cent des ménages ont accès au lavage des mains. Seulement 59 % des ménages utilisent du savon pour se laver les mains et un ménage sur 10 n’a ni eau ni savon. Ce sont des chiffres très alarmants », a déclaré Seemi Ezdi, président de la commission sénatoriale sur le changement climatique, lors d’un discours lors de l’événement.

Elle a dit que c’était le besoin du moment de mettre de manière proactive la question du lavage des mains au premier plan pour créer un environnement propice. “Cela ne peut se faire que par des collaborations efficaces”, a-t-elle déclaré en suggérant l’installation de stations de lavage des mains à l’entrée de toutes les écoles afin que l’habitude de se laver les mains puisse leur être inculquée dès l’enfance. L’événement comprend une table ronde, des discours de différentes parties prenantes, une signature de mur de promesses et une distribution de prix pour la campagne sur les réseaux sociaux. Le panel de discussion était composé d’experts de la GIZ, de l’UNICEF, de WaterAid, du ministère de la Santé et d’Unilever. Le panel d’experts a discuté du point de vue de la société civile sur l’hygiène des mains pour tous, du rôle des partenaires internationaux du développement et du rôle du secteur privé dans la promotion de l’hygiène des mains. La table ronde a été suivie de la cérémonie de remise des prix au gagnant de la campagne GHWD par les Youth Wizards. Wajid Zahid a remporté le prix et l’appréciation alors que sa campagne sur les réseaux sociaux a attiré plus de 10 000 vues. La directrice nationale de la GIZ, Marion Pfennigs, a partagé ses réflexions sur l’importance du lavage des mains. Il a déclaré que 3,5 millions d’enfants dans le monde souffrent de maladies liées au lavage des mains.



Source link