octobre 16, 2021

The Weekend Leader – 3 personnes sur 10 dans le monde n’ont pas d’installations de base pour se laver les mains à la maison : Unicef

Par admin2020


PHOTO : IANS

Dans le monde, environ trois personnes sur dix, soit 2,3 milliards, ne disposent pas d’installations pour se laver les mains avec de l’eau et du savon disponibles à la maison, a déclaré l’Unicef.

La situation est pire dans les pays les moins avancés, avec plus de six personnes sur dix sans accès à l’hygiène des mains de base, a déclaré l’agence des Nations Unies dans une fiche d’information sur la Journée mondiale du lavage des mains, qui tombe le 15 octobre.

Selon les dernières estimations, deux écoles sur cinq dans le monde ne disposent pas de services d’hygiène de base avec de l’eau et du savon, affectant 818 millions d’élèves, dont 462 millions fréquentent des écoles sans aucune installation.

Dans les pays les moins avancés, sept écoles sur dix n’ont pas d’endroit où les enfants peuvent se laver les mains.

Un tiers des établissements de soins de santé dans le monde ne disposent pas d’installations d’hygiène des mains aux points de soins où le patient, l’agent de santé et le traitement impliquent un contact avec le patient.

Les dernières données montrent que des progrès ont été réalisés depuis 2015.

La population mondiale ayant accès à une hygiène des mains de base à domicile est passée de 5 milliards à 5,5 milliards, ou de 67 % à 71 %.

Cependant, si les tendances actuelles persistent, 1,9 milliard de personnes n’auront toujours pas accès à l’hygiène des mains de base d’ici la fin de la décennie.

Le coût de l’hygiène des mains dans tous les foyers de 46 des pays les moins développés du monde d’ici 2030 est estimé à 11 milliards de dollars.

“Les efforts mondiaux de réponse à la pandémie ont créé une période sans précédent pour l’hygiène des mains. Pourtant, les progrès restent beaucoup trop lents pour les communautés les plus vulnérables et mal desservies”, a déclaré Kelly Ann Naylor, directrice de l’Unicef ​​WASH, citée dans un communiqué.

« L’hygiène des mains ne peut pas être considérée comme une disposition temporaire pour gérer Covid-19. D’autres investissements à long terme dans l’eau, l’assainissement et l’hygiène peuvent aider à prévenir la prochaine crise sanitaire. Cela signifie également moins de personnes souffrant d’infections respiratoires, moins d’enfants mourant de maladies diarrhéiques, et davantage de femmes enceintes et de nouveau-nés protégés contre des maladies évitables comme la septicémie – IANS





Source link